Jean-Louis Gasset : "Je vais tirer les enseignements de ce match"

11/02 - 11:52 | Il y a 8 mois
Battu 2-0 à domicile face à Toulouse et éliminé de la Coupe de France, Jean-Louis Gasset s'est exprimé sur la performance de ses joueurs en indiquant que des choix fort seraient fait à la suite de cette défaite.

L'entraîneur Bordelais s'est évidemment montré très déçu et agacé et en conférence de presse, à la suite de la défaite de son équipe face au Toulouse FC. Le technicien de 67 ans s'est exprimé aux micros d'ARL, sur cette défaite et les conséquences que cette dernière aura pour certains joueurs.

Gasset n'a rien vu, mais a obtenu des réponses

“Je voulais voir où en était le groupe. Ça fait deux matchs que je vois un manque de tout. En voulant en reposer certains pour le match de dimanche, je me suis dit que des gens avaient des choses à me prouver. Malheureusement, je n’ai rien vu. Je ne sais pas si c’est l’enjeu pour les jeunes, si c’est le manque de temps de jeu pour certains. Quand on n’a pas d’agressivité, pas de gnac, on ne peut pas gagner un match. On prend des buts où on manque de beaucoup de choses. Sur le deuxième but, on manque de grinta, le joueur toulousain a deux contre successifs alors qu’on est placé. Ils nous restent quatre mois à vivre, je vais tirer les enseignements de ce match. Je voulais voir, j’ai vu. Je n’ai pas boycotté le match, j'avais besoin de réponses."

Gasset distribue quelques bons points

"J’ai eu quelques rayons de soleil, Seri a joué 70 minutes, Zerkane est rentré, je vais pouvoir compter sur lui. Le petit Lacoux a fait un bon match je trouve, que ce soit au milieu ou derrière. Mara devant s’est battu. Le petit Traoré n’est pas un spécialiste du poste de piston droit, mais je trouve qu’en première mi-temps, c’est lui qui a quand même été le plus dangereux. Il y a quand même quelques rayons de soleil, mais bien sûr beaucoup de grisaille partout ailleurs. Il va falloir être moins joli, mais gagner nos matchs. Lorsque l’adversaire a le ballon, il faut aller le récupérer, c’est la force des grandes équipes. On l'a fait, quand tout allait bien, mais on ne le fait plus et on ne gagne plus nos matchs. Il va falloir s’y remettre parce qu’on ne peut pas continuer comme ça. On va limiter le nombre de pros pour finir la saison, c’est un constat après un match comme ça. Un match c’est une bagarre. Il faut bien jouer au ballon quand on l’a, mais quand on ne l’a pas il faut combattre !"

Patrice Garande : "Je veux qu'on reconnaisse la façon de jouer de Toulouse !"

#Coupe de France #Conf' de presse COMMENTAIRES