La défense en souffrance face à Galatasaray [1-3]

La défense en souffrance face à Galatasaray [1-3]
28/07 - 19:14 | Il y a 5 mois

Pour son 5e match de préparation, Bordeaux affronte Galatasaray à Innsbruck (Autriche), une équipe de qualité supérieure, qui jouera la prochaine Ligue des Champions. C'est donc une opposition supérieure aux précédentes qui s'est présentée face à l'équipe de Paulo Sousa. Après avoir affronté des équipes de Ligue 1, l'entraîneur des Girondins a pu ainsi tester ses joueurs et étalonner le niveau de son équipe dans un contexte différent.

Cette première période a débuté sous une pluie fine. L'équipe de Galatasaray entraînée par Fatih Terim a mis beaucoup d'intensité dans les duels et a fait parler sa maîtrise technique tout au long du match. Il s'agissait du dernier test des champions de Turquie avec la finale de la SuperCoupe qu'ils jouent le week-end prochain. C'était une vraie répétition pour eux.  Du côté des Girondins de Bordeaux, la recrue Ui-Jo a débuté à droite, et a permuté avec De préville et Briand tout au long cette première période. Yacine Adli a joué dans le coeur du jeu. Il ne faut pas longtemps à Galatasaray pour ouvrir le score, la défense bordelaise est passive sur ce premier but. À la suite d’un centre venu de la droite, Mexer et Poundjé regardent Babel tromper Benoit Costil du pied dans les 6 mètres (5’, 0-1). Benoît Costil doit sortir une parade à la 9' minute. Après ce début de match marqué par un score défavorable, Bordeaux a eu la volonté de bien construire ses actions, en passant par ses défenseurs centraux si besoin, et en combinant avec les joueurs qui sont soit dans l'axe du jeu, soit sur les côtés. D'ailleurs, le jeu est sous vent passé par le centre du terrain. Yacine Adli est apparu en difficulté dans les premières minutes de la partie face à l'intensité et au pressing imposé par les Turcs au milieu du terrain. Le jeune bordelais n'a pas réussi à orienter précisément le jeu des Girondins. Puis, nous avons vu au fil de la mi-temps de beaux mouvements à trois entre Adli, Briand et De Préville. En s'appliquant, Bordeaux a réussi a se mettre en position de tire à plusieurs reprises par De Préville (23', 28') ou Briand (25'), mais leurs tentatives sont passées au-dessus. De son côté, Aurélien Tchouaméni est allé aux duels pour récupérer des ballons dans l'entrejeu, il a plutôt bien résisté. En fin de m-temps, Galatasaray a mis en difficulté les Girondins, et sur une relance anodine dans ses 18 m, Benoît Costil donna le ballon à un adversaire qui ne demandait pas mieux. Le capitaine des Girondins a fait une erreur de relance qui coûte le deuxième but. C’est dommage, Bordeaux avait plutôt mené son jeu malgré la qualité de l'opposition. Notons que Ui-Jo ne s'est pas fait remarquer, très discrèt le Sud-Coréen a été peu servi par ses coéquipiers. Bordeaux rentre au vestiaire sur ce score, sans cadrer une frappe.

-> Voir les buts de la rencontres face à Galatasaray

Au retour des vestiaires, Raoul Bellanova et Yassine Benrahou ont fait leur entrée à la place d’Enock Kwateng et  de Hwang Ui-Jo. Dès les premières minutes de jeu, ce changement porte ses fruits, puisque Bordeaux se créer une occasion sur un centre de l'italien Bellanova, bien décalé par Benrahou. Adli coupe la trajectoire du centre aux six mètres, mais son tir passe au-dessus (50' 0-2). Nous avons aussi vu Aurélien Tchouaméni accompagner les actions offensives dans cette deuxième période, ce qu'il ne faisait pas lors du premier acte. Le jeu de Bordeaux penche incontestablement à droite depuis 15 minutes. Bordeaux s'efforce de passer sur les côtés, alors qu'en première période, les joueurs de Paulo Sousa ont insisté dans l'axe. Pourtant, à la 65', un ballon mal dégagé par la défense des Girondins sur un corner, revient ans les pieds de Buyuk qui frappe à 30 mètres du but de Costil. Son tir puissant se loge sous la barre du gardien des Girondins qui était légèrement avancé (65’, 0-3). Le score est sévère, mais témoigne de la supériorité de l'adversaire, plus juste collectivement et techniquement. Paulo Sousa décide alors de faire 4 changements, Samuel Kalu, François Kamano (qui était finalement du voyage), Josh Maja et Albert Lottin remplacent Jimmy Briand, Nicolas De Préville, Yacine Adli et Aurélien Tchouaméni. Dans la foulée, Bellanova est lancé sur son côté droit, il centre parfaitement au point de penalty, Samuel Kalu saute plus que tout le monde et marque d'une tête croisée (72', 1-3). Le Nigérian réduit la marque. À noter que le jeune Albert Lottin a eu des difficultés à se mettre au niveau de l'intensité du pressing adverse. Edson Mexer, pressé par Babel se fait prendre le ballon au 18m, en position de dernier défenseur. Benoît  Costil sort et dévie le cuir sur la barre (75'). Cardoso et Sow font leur entrée à la place de Pablo et Poundjé. le score n'évoluera plus. Bordeaux s'incline 1 à 3.

Les Girondins de Bordeaux n'ont pas à rougir de cette défaite en match de préparation face à un adversaire redoutable, taillé pour jouer le titre en Turquie et disputer la prochaine Ligue des Champions. On peut ainsi mesurer le niveau qui sépare les joueurs de Bordeaux de ceux de Galatasaray. Des absences en défense ont coûté plusieurs buts dans cette rencontre, ce qui peut certainement s'expliquer par la lourdeur de la préparation. Bordeaux devra aussi s'améliorer dans son dernier geste et concrétiser ses occasions. Les Girondins doivent maintenant se préparer à recevoir le Genoa dimanche prochain, et à présenter un 11 compétitifs face à son public au Matmut Atlantique. Paulo Sousa devrait resserrer son groupe pour cette occasion et lancer la dynamique positive que les supporters attendent.

#Club

Commentaires