La LFP cherche toujours une solution pour diffuser la L1 et la L2

La LFP cherche toujours une solution pour diffuser la L1 et la L2
02/06 - 15:25 | Il y a 3 semaines
En début de saison dernière, les droits TV de la Ligue 1 avaient été cédés au groupe Sino-Espagnol Mediapro avec sa chaîne “Téléfoot”. Malheureusement, au cours de l'année, le groupe avait stoppé son engagement. La LFP s'est donc retrouvée sans diffuseur. La chaîne française Canal + était venue en sauveur et a obtenu les droits de diffusion jusqu'à la fin de la saison. Qu'en sera-t-il des saisons prochaines ?

La Ligue de Football Professionnel (LFP) n’a toujours pas de diffuseur pour les saisons 2021 à 2024. Les discussions entre la LFP et les différents médias sont repartis à zéro. Pour l’instant, la ligue et le groupe Canal sont toujours au cœur d’affaires judiciaires. 

Une Ligue 1 plus élitiste 

Aujourd’hui à la suite de la crise que nous avons subi, de nombreux candidats en théorie intéressés par la diffusion de la Ligue 1, semblent frileux au regard du prix et des retours sur investissement que génère le championnat français.

De plus, le groupe Canal et son patron milite pour passer la Ligue 1 de 20 à 18 équipes.

À la recherche de solution

De ce fait, de nouveaux acteurs pourraient faire leurs entrées sur le marché. Ainsi, Amazon, Dazn ou encore Discovery pourraient être intéressés par l’offre de la Ligue. Mais cela semble encore compliqué pour de nouveaux acteurs de se faire une place sur ce marché dans la mesure ou les médias traditionnels sont à la peine. 

La LFP se voit donc dans l’obligation de préparer un plan B pour retransmettre les 8 autres matchs de chaque journée, ce que Canal+ n'accepte pas. L'hypothèse d’une chaîne créé par la Ligue qui diffuserait ces matchs a été présenté en Conseil d’Administration de la LFP au mois de mai.

Cependant, quand on voit que Mediapro n’a pas survécu avec la totalité des matchs, y compris les rencontres “premium”, on se demande comment une chaîne qui ne diffuserait que les matchs sans les grosses affiches pourrait survivre.

Rachat Girondins : la rumeur de l'américain Friedkin

COMMENTAIRES