Romain Molina : "La nomination d'Alain Roche était dans les tuyaux depuis longtemps"

19/11 - 16:45 | Il y a 2 semaines
Lors du dernier Talk du lundi soir, Romain Molina, écrivain et auteur, est notamment revenu sur le projet des dirigeants bordelais.

Difficile de voir clair dans le projet qu'essayent de mettre en place les dirigeants bordelais. Romain Molina a tenté d'élucider la question. Extraits vidéos et écrits.

Les Girondins de Bordeaux en vente ?

"Aujourd’hui dans les projets de reprise de club on parle beaucoup de la ville, de la région, de l’aspect culturel et des potentiels autres business que tu peux faire. Bordeaux est connu dans le monde entier grâce à ses vins, c’est une réalité. Par contre, le club n’est pas une marque. Il pourrait le devenir un jour. Aujourd’hui en France quand tu es un investisseur, tu regardes, qu’est-ce que ça peut te rapporter comme argent. Bordeaux ça perd combien d’argent chaque année ? Rien que le déficit structurel ? […] Il faudrait trouver un gars qui, soit il fait des business à côté, il se sert du club pour autre chose, à «l’ancienne», soit un mec vraiment amoureux qui a un projet, mais qui se fait entuber quoi… Là aujourd’hui, des clubs comme Bordeaux ou Marseille, je ne vois pas comment quelqu’un peut les racheter à cause de leur structure financière."

Un manque de passion ?

"A Bordeaux, il y a un côté résignation, il y a un côté où t’as l’impression que de toute façon, rien ne va changer…  Je n’ai pas l’impression qu’il y a de la joie dans le club. C’est ça le plus terrible, c’est qu’il y a une espèce de résignation absolue. […] De l’extérieur j’ai l’impression que c’est un club qui, à l’image de son président, ressemble à un encéphalogramme plat. Y’a aucune passion, y’a rien en fait. Ce n’est pas ça Bordeaux ! La manière dont les fans sont traités aussi me gêne profondément."

La désignation d'Alain Roche en tant que directeur sportif

"Tu sais qu’Alain Roche, j’ai un ami qui est dans le milieu, qui m’a dit quatre mois avant qu’il n’arrive qu’il allait être le nouveau directeur sportif de Bordeaux. Je ne le croyais pas. Ça veut dire que c’était dans les tuyaux depuis longtemps. Alors je ne connais pas les tenants et les aboutissants de tout ça… Quand tu sais ce qu’il a fait au PSG, c’est lunaire… En fait t’as l’impression que c’est un club qui n’a pas d’idées. On va recycler des noms. Tu n’as pas d’argent mais au moins essaye de faire quelque chose…"

Fabien Barthez bientôt consultant chez les Girondins ?

Commentaires