Thierry Granturco : "Les clubs jouent avec les limites lorsqu’ils écartent du groupe professionnel un joueur"

04/09 - 17:34 | Il y a 2 semaines

L'avocat spécialisé du sport, Thierry Grandturco, qui travaille avec des joueurs et des agents a livré pour Sud Ouest son expertise sur les lofts, à savoir les joueurs écartés du groupe professionnel. Ce fut le cas à Bordeaux lors du mercato

"Les clubs jouent avec les limites lorsqu’ils écartent du groupe professionnel un joueur. Par exemple, en l’envoyant s’entraîner en réserve. Comme il y a des entraîneurs professionnels diplômés pour l’encadrer, ils considèrent qu’il fait son travail. Seulement, le métier d’un joueur de football est de jouer et pas juste de s’entraîner puis de rester chez lui le week-end. L’article 15 du règlement de la Fifa sur le statut et le transfert des joueurs le prouve. Ce moyen de pression a marché pendant des années (...) Et puis, des joueurs plus costauds médiatiquement se sont rebellés, comme Hatem Ben Arfa, en saisissant la commission juridique de la Ligue et les Prud’hommes (...) Le cas de Bordeaux n’est psychologiquement pas bien pensé. Souvent, les clubs isolent un joueur pour le forcer à partir mais en mettre six à l’écart, cela crée un bloc, ils se soutiennent."

Transferts, mises à pied, Brexit, Girondins… Le décryptage de l’avocat Thierry Granturco

#Transferts

Commentaires