Une efficacité redoutable [joueur par joueur Bordeaux-Montpellier]

Une efficacité redoutable [joueur par joueur Bordeaux-Montpellier]
18/03 - 23:24 | Il y a 7 mois

Les Girondins ont rendu la pareille au MHSC après la déroute du match aller (4-0) grâce à un cinglant 5-1, fruit d’une excellente efficacité déployée par les joueurs bordelais. Diego Rolan, auteur d’un doublé, est le symbole de cette soirée réussie.

 

Cédric Carrasso : Même si Montpellier a souvent eu le ballon, le gardien girondin n’a pas souvent été mis en danger. Il repousse deux frappes lointaines, dont une de Boudebouz qui s’orientait vers son petit filet en première mi-temps. Le gardien bordelais a fait son travail sérieusement. 

 

Youssouf Sabaly : Souvent débordé par Roussillon qui lui a mené la vie dure, l’ancien nantais a connu un retour difficile dans le onze titulaire. Mais son tempérament de battant lui a permis de ne jamais renoncer et de délivrer une belle passe décisive, en retrait, pour le deuxième but de Rolan. 

 

Igor Lewczuk : Face à un Steve Mounié qui s’est souvent retrouvé en duel avec lui, l’ancien joueur du Legia Varsovie a joué sur l’anticipation avec brio. Ses interventions ont privé l’attaquant montpelliérain de munitions grâce à une observation régulière du positionnement de son adversaire. 

 

Nicolas Pallois : Le défenseur central bordelais a réussi un match très solide, sauvant Bordeaux à plusieurs reprises grâce à des têtes de dernière minute et à une intervention sur sa ligne en deuxième période. 

 

Diego Contento : Après un début de rencontre hésitant, le latéral gauche girondin a repris son rythme de croisière et s’est imposé grâce à de bons jaillissements devant ses adversaires et à un bon sens du jeu. Passeur décisif sur une longue ouverture pour Diego Rolan qui a permis l’ouverture du score des Girondins.

 

Jérémy Toulalan (cap) : Le patron du match au milieu de terrain. Le capitaine girondin a rayonné en faisant avorter un bon nombre d’attaques adverses grâce à son sens de la défense. Plusieurs jeunes montpelliérains ont essayé de se frotter à lui sans succès, se heurtant à son sens du placement et à sa solidité physique. Indispensable à l’équilibre du collectif girondin.

 

Younousse Sankharé : Malgré quelques moments de flottement à l'image du pénalty concédé sur une main, le milieu girondin a fait preuve d’une activité régulière à la récupération, n’hésitant pas à apporter le surnombre dans la surface. C’est grâce à cette volonté de se projeter que l’ancien lillois a profité d’un contre favorable pour doubler la mise pour Bordeaux grâce à un but de sang froid digne d’un attaquant.

 

Valentin Vada : Efficace sur le pénalty du 3-0, le milieu argentin n’a pas eu la même verve dans le jeu. Dans une physionomie de match où Bordeaux a beaucoup abandonné le ballon, le joueur formé aux Girondins a souvent couru dans le vent ce qui lui a rendu le match difficile. Remplacé par Jaroslav Plasil à la 69eme minute. L’ex-international tchèque a participé à la construction du 4eme but girondin et a réalisé une entrée correcte.

 

Malcom : Régulier tout au long du match et buteur opportuniste sur le centre-tir d’Ounas en fin de match qui lui permet de marquer dans le but ouvert. Le milieu offensif girondin avait des jambes samedi soir et a souvent tenté de faire mal à ses adversaires grâce à des courses tranchantes vers le but.

 

François Kamano : Une de ses accélérations, pleine de puissance, entraîne le pénalty girondin avec une main montpelliéraine. Cela n’a pas empêché une deuxième période plus molle avec peu de vitesse dans les enchaînements, à l’image de l’équipe entière qui éprouva des difficultés à attaquer. Remplacé par Adam Ounas à la 72eme minute qui a réussi une entrée en jeu satisfaisante provoquant l’expulsion de Congré sur une intervention offensive pleine de jus, et délivrant le ballon du 5eme but. 

 

Diego Rolan : L’attaquant uruguayen semble avoir retrouvé de la fraîcheur, et son doublé en atteste. Lucide sur un petit piquet lui permettant de se défaire de Pionnier pour ouvrir le score, il place une frappe croisée pour s’offrir un doublé. Un match d’attaquant réussi avec deux buts au compteur et une bonne présence physique. Remplacé par Jérémy Ménez à la 80eme minute.

 

Jocelyn Gourvennec : Une belle fin de semaine pour l’entraîneur girondin qui a vu son équipe faire preuve d’efficacité dans les deux surfaces. Son coaching a permis à Adam Ounas de se montrer et d’effectuer une entrée intéressante et à Valentin Vada de souffler après un match à courir après le ballon. Le travail offensif réalisé aux entraînements a trouvé un écho très favorable face à Montpellier samedi soir.

 

Par Florian RODRIGUEZ

#Ligue1

Commentaires