Les Girondins n'étaient pas au niveau [Joueur par joueur Montpellier-Bordeaux]

Les Girondins n'étaient pas au niveau [Joueur par joueur Montpellier-Bordeaux]
21/03 - 18:19 | Il y a 3 semaines
Auteurs d’une première mi-temps encourageante, les Girondins de Bordeaux ont en revanche très peu existé en deuxième. Résignés, les hommes de Jean-Louis Gasset s’inclinent finalement 3-1 face à un adversaire supérieur à eux. Le milieu de terrain bordelais a encore été illisible sur ce match.

Benoît Costil : l’international français a connu un match difficile. Il réalise une bonne première mi-temps avec notamment un bon jeu au pied et une bonne relance à la main qui permet le lancement des occasions girondines. Il arrête une lourde frappe de Savanier à la 24e minute. Il ne peut absolument rien sur le magnifique coup-franc de Sambia pleine lucarne à la 35e. En deuxième mi-temps, Costil repousse plusieurs frappes de Laborde (50e, 81e) et une tête de Wahi (81e) pour éviter le naufrage. Sur le but de Laborde (58e), il est surpris par la déviation de Seri et pris à contre pied, il ne peut que toucher le ballon mais sa main droite n’est pas assez ferme. Il ne peut rien sur le but de Mavididi à la 70e minute qui place parfaitement sa frappe. 

Youssouf Sabaly : le piston droit a été en difficulté aujourd’hui. Offensivement, il a essayé d’apporter notamment en première période. En deuxième mi-temps il a été bien plus en difficulté face à Mavididi. Il recule beaucoup trop et se fait éliminer facilement par un passement de jambes de l’attaquant montpelliérain sur le troisième but de Montpellier. 

Paul Baysse : auteur d’une première mi-temps sérieuse, le défenseur français été dans le bon tempo. Il a gagné beaucoup de duels et a été bien placé. Il a également récupéré quelques ballons haut pour maintenir une forme de pression sur Montpellier. Il délivre un superbe ballon à Hwang pour l’ouverture du score (28e). En deuxième mi-temps, il a été plus en difficulté comme l’ensemble de l’équipe et a été dominé par les attaquants montpelliérains. 

Laurent Koscielny : le capitaine bordelais a été moyen aujourd’hui. Auteur d’une première mi-temps sérieuse, il est malgré tout battu sur un duel aérien par Andy Delort qui trouve la barre de Benoît Costil (32e). En deuxième mi-temps il s’est retrouvé en difficulté face aux attaquants montpelliérains, mais le bloc girondin, largement dominé n’est pas indifférent à cette difficulté. 

Loris Benito : sur les premières minutes, le latéral gauche bordelais a été plutôt bon. Il a bien défendu et a tenté d’apporter sur le plan offensif. Malheureusement, il a coulé après l’égalisation montpelliéraine. Il a été totalement dominé en seconde période par Mollet, Savanier ou encore Laborde.

Rémi Oudin : que dire de l’ailier bordelais ? On a pas vraiment compris quel était son poste sur ce match. Tantôt à droite, tantôt à gauche, Rémi Oudin a touché très peu de ballons. Comme à son habitude, il s’est donné sur chaque ballon qu'il avait, mais il n’a pas eu l’occasion de se montrer aujourd’hui. Remplacé par Mara à la 83e minute.

Toma Basic : il a été plutôt bon dans les premières minutes du match, où il s’est projeté et aurait même pu ouvrir le score sur un centre de Adli qu’il ne peut qu'effleurer (10e). Par la suite, Toma Basic a été en difficulté et a disparu au fil de la rencontre. Il a semblé en dedans physiquement et a couru dans le vide le reste du temps. Remplacé par Sissokho à la 83e minute. 

Jean-Michaël Seri : on attend mieux du milieu de terrain ivoirien qui ne semble pas trouver sa place dans cette équipe. Il a bien débuté le match en récupérant des ballons, en étant bien en place devant la défense. Il a également fait jouer l’équipe et il est à l’origine d’une contre attaque à la 20e minute qui aurait dû être mieux jouée par Adli et Oudin. Malheureusement, son match bascule lorsqu’il commet la faute sur Mollet à la 34e minute et qu’il est averti. Sur le coup-franc Sambia égalise. En deuxième mi-temps il a été dominé et parfois replacé par Adli et Basic. Il est remplacé par Traoré à la 75e minute, qui fait une superbe rentrée en étant dynamique et en tentant des dribbles. Sa percussion a apporté le peu de danger sur le but montpelliérain en deuxième période. 

Yacine Adli : le milieu de terrain bordelais, comme ses compères du milieu de terrain a réalisé un bon début de match, avant d’être dominé. En première période, il fait circuler le ballon et jouer ses coéquipiers. Il joue un peu mal le coup sur une contre-attaque à la 20e minute, où il sert Oudin alors que Hwang avait pris l’axe. Il finit l’action par une frappe au-dessus. En deuxième mi-temps, il a beaucoup couru après le ballon comme ses coéquipiers. 

-> Regarder le Débrief à Chaud de Montpellier-Bordeaux

Nicolas De Préville : récompensé de sa performance face à Dijon, l’attaquant bordelais était titulaire. Il a été investi et a eu quelques ballons intéressants. En deuxième mi-temps, il offre une passe à Hwang dans la surface au point de penalty qui frappe au-dessus (52e). Ensuite, il frappe du droit dans la surface et oblige Omlin a une belle parade sur sa droite (54e). Il n’a pas eu beaucoup d’autres occasions de se montrer et a été remplacé par Jimmy Briand à la 88e minute. 

Hwang Ui-Jo : un match paradoxal pour Hwang. Il ouvre le score sur une superbe ouverture de Baysse mal appréciée par Congré. À l’entrée de la surface, il contrôle de la poitrine et enchaîne du droit petit filet opposé (28e). Un but identique ou presque, à celui de De Préville face à Dijon. Par la suite, le sud-coréen a raté de belles occasions, notamment celle du 2-1 à la 52e minute. Sur une offrande de De Préville, il se met en position de frappe et envoie le ballon bien au-dessus de la cage de Omlin. À la 84e minute, il a pratiquement la même occasion et réalise encore le mauvais geste pour envoyer sa frappe au-dessus du but. 

Jean-Louis Gasset : son onze titulaire été plutôt prometteur et la première période l’a confirmé, avec une bonne entame de match. Malheureusement, encore une fois son équipe ne réalise qu'une bonne mi-temps et pas deux. Certains joueurs semblent bénéficier d’un statut et on aurait préféré voir les jeunes plus tôt. L’entraîneur bordelais semble lâcher la saison petit à petit.

Loris Benito : "C'est une période difficile et extrêmement dure"

#Ligue1

Commentaires