Stéphane Moulin : “Lorsque je vois le positionnement de Bordeaux c'est extrêmement décevant”

19/04 - 17:26 | Il y a 1 mois
L’ancien entraîneur d’Angers et de Caen, Stéphane Moulin, a donné son point de vue sur la saison des Girondins lors d'une interview accordée au site MaLigue2. Il a notamment abordé le championnat de Ligue 2, soulignant son imprévisibilité tout au long de cette saison.
Stéphane Moulin : “Lorsque je vois le positionnement de Bordeaux c'est extrêmement décevant”

© Iconsport

“Tout le monde peut battre tout le monde”

 

Stéphane Moulin sur le site MaLigue2 : “Je suis un peu partagé, je trouve le championnat effectivement passionnant, plus passionnant que la saison dernière puisqu'on nous avait malheureusement retiré les play-offs. C'était un peu ennuyeux et la saison d'avant aussi, pour des raisons différentes parce que Toulouse avait survolé le championnat. Néanmoins, je suis partagé parce qu'autant il est passionnant car toutes les équipes ont quelque chose à jouer, ce qui est plutôt intéressant pour les acteurs ainsi que pour les suiveurs du championnat.

Après, je mets un petit bémol, je trouve qu'il n'y a pas de véritable identité sur une équipe. Peut-être Auxerre et un peu Angers qui se démarque dernièrement, c'est pour cela que tout le monde peut battre tout le monde. Alors, c'est sympa, il y a des surprises mais il n'y a pas de hiérarchie qui se dégage. Elle finit sur le long terme par se dégager en terme de classement mais sur un match, il n'y a pas cette hiérarchie que l'on trouve en Ligue 1 par exemple.”

“On se dit que Bordeaux va gagner et il perde 3-2 chez eux”

 

“Ce n'est pas pour cela que le championnat est moins intéressant. Je ne trouve pas que le championnat de Ligue 2 soit tiré vers le haut cette année parce qu'il y a des équipes sur lesquelles on compte et qui déçoivent beaucoup. Saint-Étienne c'est très bien repris mais ils étaient à un moment donné, 7e-8e en Ligue 2. Lorsque je vois le positionnement de Bordeaux, c'est extrêmement décevant. Cependant,  cela entretient le suspense, pour nous c'est génial mais on s'aperçoit qu'entre le troisième et le treizième ou le quatorzième, il n'y a rien.

Il y a un petit championnat des équipes qui sont mal classées et qu'on attend là quelque part, je pense à Concarneau, Quevilly, Valenciennes cela reste une surprise même si depuis plusieurs années ils sont aspirés vers le bas. En fin de compte, on n'arrive pas à faire émerger des équipes où on se dit, là elles vont gagner, il y a 95% de chance que cette équipe gagne. C'est l'histoire du club qui nous fait dire ça. Lorsqu'on a un Bordeaux - Bastia, on se dit que Bordeaux va gagner et il perde 3-2 chez eux contre Bastia.”

>> Albert Riera envoi un signal fort sur son avenir aux Girondins