Girondins : sauver les meubles jusqu'à la trêve en Ligue 2

03/12 - 18:35 | Il y a 3 mois
Deux pas en avant un pas en arrière. Comptablement, dans cette Ligue 2, Bordeaux n’y arrive pas. Il reste 3 matchs dans la phase aller pour sauver ce qu’il reste à sauver au classement. Mais le club en est-il capable ?
Girondins : sauver les meubles jusqu'à la trêve en Ligue 2

© Iconsport

Des résultats qui font tache par rapport aux dépenses

 

Les Girondins de Bordeaux en Ligue 2 cette saison, c'est un gros investissement de mercato de presque 12M€, un énorme budget de fonctionnement d’environ 40M€, et une place de 15e au classement après 16 journées. Oui, les Girondins de Bordeaux sont le cancre de cette Ligue 2 pour le moment, car lorsqu’on possède le budget le plus élevé du championnat et que l’on dépense plus que les autres clubs pour se renforcer, on doit figurer dans le Top 3 du championnat. À ce titre est un échec retentissant.

De plus le club compte une masse salariale pour ses joueurs qui serait selon nos informations de presque de 9 M€ brut hors primes, soit plus que les budgets de fonctionnement de 8 clubs de Ligue 2.

Budgets des clubs de Ligue 2 de la 14e à la 20e place selon Sportune : à l'exception de QRM (19e), ils sont tous mieux classés que Bordeaux à date.

14 - USL Dunkerque 9M€
15 - Grenoble Foot 9M€
16 - Rodez AF 8M€
17 - FC Annecy 8M€
18 - Quevilly-Rouen 8M€
19 - Pau FC 8M€
20 - US Concarneau 6M€

Albert Riera affiche un bilan décevant

 

Après l’échec de la reconduction de David Guion cet été et du mercato d'Admar Lopes, le directeur sportif, Albert Riera a pris en main l'équipe bordelaise.

Après 7 matchs, son bilan comptable n’est pas bon : 2 victoires, 1 match nul et 3 défaites en Ligue 2. Il a réussi à battre la modeste équipe de National 3 de Canet au tir au but en Coupe de France.

En outre, Bordeaux a toujours encaissé un but sous sa direction, et sa défense n’a réalisé aucun cleansheet. Il a marqué 8 buts, et en a encaissé 10 sans compter le match contre Canet en Roussillon. Par ailleurs, dans le jeu c'est encore brouillon.

Assurer le maintien avant tout

 

Il reste 3 matchs de Ligue 2 et une rencontre de Coupe de France à jouer avant la trêve des fêtes de fin d’années.

Bordeaux se déplace à QRM, reçoit Saint-Étienne et termine à Dunkerque. Aucune rencontre n’est à prendre à la légère.

Bordeaux joue déjà sa survie en Ligue 2 face à QRM et Dunkerque. Certains pourraient trouver dramatique cette dernière phrase, pourtant, c’est la réalité. L’équipe bordelaise n’a aucune garantie sportive, aucune force dans son jeu. Toutes les équipes donnent le sentiment de pouvoir battre les Girondins. On a en mémoire les défaites chez les relégables Niort, Annecy et Nîmes la saison dernière. Troyes (17e) est venu l'emporter ce week-end au Matmut Atlantique.

Le premier rendez-vous ce mardi soir face à QRM sera déjà décisif pour le maintien en Ligue 2, avant un match de Coupe de France samedi qui doit permettre de se rassurer face à une équipe de National 2.

L'objectif de cette fin d’année chez les Girondins est clair : sauver les meubles en prenant des points, et s’éloigner une fois pour toutes de la zone de relégation. Après les mots, place aux actes pour Riera et ses joueurs.

N.P

>> Trop scolaire et sans détermination [Joueur par joueur Bordeaux-Troyes]