Samuel Vaslin : “Albert Riera ? Il a un projet et envie de rester”

21/05 - 18:49 | Il y a 3 semaines
L’animateur du Club des 5, Samuel Vaslin, s’est exprimé dans le Talk de ce lundi. Il a notamment abordé le cas d’Albert Riera lors des différentes conférences de presse, soulignant un changement entre celle de mercredi après la défaite face à Concarneau et celle de vendredi après la victoire face à Pau.
Samuel Vaslin : “Albert Riera ? Il a un projet et envie de rester”

© Iconsport

Écoutez ou lisez ces propos :

"Il avait des petits comptes à régler"

Samuel Vaslin dans le Talk : "Il y a eu deux conférences de presse. La première a eu lieu mercredi. Pour rappeler le contexte, Riera a été hué et copieusement sifflé la veille lorsque son nom a été cité lors de la composition d'équipe au match des Légendes. Le matin, il arrive, on essaie de lui poser une petite question sur qui est blessé et là, tout de suite, il prend la parole pendant 25 minutes sur plein de sujets.

On a senti que sur cette conférence de presse, il avait des choses à dire. Il avait des petits comptes à régler, même s'il n'est pas venu dans cet état d'esprit-là. Personnellement, je vous donne mon ressenti : je me suis dit à ce moment-là, on est à deux jours du match. Il a vu qu'il n'avait plus le soutien du public bordelais la veille. Il n'a pas de nouvelles, comme nous, de Gérard Lopez, donc il met un ultimatum en conférence de presse. C'est pour ça que lors de la deuxième conférence de presse, on a eu un autre Riera.

Tout d’abord parce qu’il vient de gagner 3-2 et qu’il a fait un bon match, ce qui change de mercredi où il sortait d'une soirée où il avait été sifflé avec une défaite à Concarneau. Sur cette conférence de presse, on a déjà un Riera beaucoup plus souriant, beaucoup plus sûr de lui par rapport à celle de mercredi. On avait l'impression qu'il nous défiait un peu. En gros, il disait : "J'ai donné mes joueurs, j'ai donné ma liste, si le club me répond, j'ai mon projet." Vendredi, on sentait qu'il était plus calme."

"Il a eu des nouvelles de tonton Gégé"

Il poursuit : "Surtout, l'information capitale qu’il nous donne lors de la conférence de presse de vendredi, après cette fameuse remarque qu’il me fait quand je lui dis : "Alors Lopez ?" et qu’il me répond : "Silence." Comme par hasard, il a eu des nouvelles de tonton Gégé sur les deux jours. Donc, c’est bizarre quand même parce que Gérard Lopez, la veille à Bordeaux, ne va même pas saluer et parler avec son entraîneu ?

Pour terminer, j'ai l'impression qu'il a un projet. J'ai l'impression qu'il est quand même passionné, et il nous le dit, il est là toute la journée. Il s'aime beaucoup, mais il aime aussi beaucoup ses idées de jeu et le football. Je pense qu'il a envie de rester et quand on parle avec lui en conférence de presse, c'est assez intéressant. Mais, ça reste encore une fois un mec instable en conférence de presse. Par exemple, vendredi, il a commencé à péter un plomb parce qu'un journaliste de France 3 lui a dit que les entraînements étaient tous fermés."

>> Jimmy Briand provoque une polémique