Bordeaux a démarré au quart de tour [joueur par joueur Bordeaux-Guingamp]

Bordeaux a démarré au quart de tour [joueur par joueur Bordeaux-Guingamp]
11/01 - 22:51 | Il y a 9 mois

Les Girondins se sont qualifiés pour les demi-finales de Coupe de la Ligue face à Guingamp (3-2), après avoir concédé l’ouverture du score qui a eu pour effet de lancer leur match. Un but guingampais qui a réveillé les joueurs et permis de dessiner des prestations individuelles globalement satisfaisantes.

 

Jérôme Prior : Une sortie ratée sur le but de Privat avec une décision d’aller au contact avant de se raviser. Une hésitation coupable. Et une deuxième période marquée par un beau plongeon pour sortir un tir lointain de Giresse. 

 

Youssouf Sabaly : Il s’est donné sans compter, fidèle à ses habitudes. Un match de reprise encourageant après quelques semaines d’absence, avec une bonne capacité à rester dans le coup pendant 90 minutes. 

 

Nicolas Pallois : Pas toujours serein et en retard sur le deuxième but guingampais où il ne sort pas sur Benezet. Correct dans le reste de ses interventions, sans plus. 

 

Igor Lewczuk : Dans une rencontre où Guingamp n’a pas vraiment pesé offensivement, il a paradoxalement commis quelques erreurs, à l’image de Pallois. L’international polonais a surtout été pris physiquement sur les deux buts guingampais. Il est d’abord dominé par Privat qui marque de la tête sur le premier but, et subit le jeu de corps de Mendy sur le deuxième but. Pris à deux reprises sur l’impact physique, son point fort habituel.

 

Maxime Poundjé : Il a connu quelques problèmes de placement pendant le premier quart d’heure, ce qui n’a rien d’illogique après de longues semaines sans jouer. Il s’est ensuite repris et a montré beaucoup de générosité offensive sans être trop débordé défensivement. Un retour assez encourageant.

 

Jérémy Toulalan : Intraitable, il a écoeuré ses adversaires en ne laissant aucune miette. Un rempart devant la défense qui a démontré une belle volonté de jouer simplement vers l’avant. Sa progression se poursuit doucement mais sûrement.

 

Jaroslav Plasil (cap) : Peu de déchet dans le jeu et une bonne activité pour le capitaine girondin qui semble s’épanouir aux côtés de Toulalan et Vada.

 

Valentin Vada : Un match habituel pour le milieu argentin capable d’accélérer le jeu et de manquer d’application sur des phases offensives intéressantes. Il délivre un coup-franc décisif sur le but de Laborde. Généreux, parfois créatif, mais encore imprécis à plusieurs reprises. Remplacé par Abdou Traoré à la 87eme minute. 

 

Malcom : Le milieu offensif brésilien des Girondins a produit une très belle copie en faisant souvent les bons choix, ceux dictés par le jeu. Dribbleur par instants, très mobile et surtout excellent passeur, à l’image du caviar distribué à Gaëtan Laborde en première période, ou du petit ballon glissé malgré le tacle adverse sur le but du même Laborde en deuxième mi-temps.

 

François Kamano : Buteur, mais aussi utile dans le jeu où sa complicité avec Malcom a été très intéressante. De la percussion et un bon placement sur les phases offensives à l’image de sa position idéale sur le deuxième raté de Gaëtan Laborde en première période, même s’il ne fut pas servi. Un match très encourageant pour l’ancien bastiais. Remplacé par Adam Ounas à la 80eme minute.

Gaëtan Laborde : Le jeune bordelais a d’abord été malheureux avec deux belles occasions ratées en tirant sur Romain Salin, seul face au portier guingampais. Il a eu le courage de ne pas se démobiliser, ce qui lui a permis d’aller chercher sa réussite en effectuant un doublé. Il s’est aussi davantage recentré sur sa zone de jeu, dans la surface, ce qui lui a souri. Une belle soirée malgré quelques inquiétudes rapidement dissipées. Remplacé par Diego Rolan à la 78eme minute. 

 

Jocelyn Gourvennec : Le coach girondin avait choisi l’option de garder l’ossature mise en place face à Clermont au milieu et en attaque avec un seul changement (Sertic par Plasil). Un choix payant puisque le jeu girondin a été plus fluide et efficace avec des joueurs qui commencent à se trouver. Une bonne soirée pour l’entraîneur girondin qui jouera une belle demi-finale avec son nouveau club.

 

 

Par Florian RODRIGUEZ

#Coupe de la Ligue

Commentaires