Trop de lacunes pour les Girondins face à Brest [2-1]

Trop de lacunes pour les Girondins face à Brest [2-1]
07/02 - 22:10 | Il y a 1 mois
Les Girondins ont subi leur troisième défaite consécutive en Ligue 1.

Le Stade Brestois a décidé de laisser le ballon aux Girondins dans cette première période. Bordeaux a la main mise sur le cuir. Brest défend à 11 avec 5 joueurs au milieu. C’est pourtant Jean-Lucas qui se crée la première grosse occasion du match. Sa frappe passe à  côté.

Bordeaux a baissé de pied au fil de la mi-temps

Les Girondins réagissent à la 12’ avec Ben Arfa qui se présente seul sur le côté droit face à Cibois, mais sa frappe trop molle est détournée par Cibois, le gardien breton. C’est un caviar de De préville pour Ben Arfa qui ne convertit pas. Dommage. Hatem ben Arfa a pris un carton jaune dès la 6e minute de jeu pour une faute grossière après une perte de balle. Il ne semble pas dans son assiette en ce début de match. À la 20’, Paul Lasne frappe à ras du poteau de Costil. À la 27’, Charbonnier frappe dans les 18 m au-dessus du but de Costil. Sur son côté droit Kwateng a été pris de vitesse par Charbonnier. Et Toma  Basic, n’a pas réussi à compenser. Les Girondins ne se montrent plus dangereux que ce soit à droite dans l’axe ou à gauche, ça ne passe pas. Yacine Adli est très discret depuis le début du match, que ce soit offensivement ou défensivement, il manque d’impact. Son orientation du jeu manque à l’équipe, car aucun autre joueur n’est capable de prendre le relais. Au contraire, c’est Brest qui finit mieux cette mi-temps, mais leurs tirs à l’image de celui de Jean Lucas à la 44’ ne sont pas cadrés. Bordeaux passe à côté de ce premier acte. La mi-temps arrive au bon moment pour les joueurs de Jean-Louis Gasset.

Bordeaux marque dans son temps faible

Dès la reprise, Costil rate une relance dans l’axe, mais il se rattrape bien avec une parade devant Jean Lucas. Après 15 minutes de pause, les Girondins sont encore plus en difficulté. Le duo Adli-Basic est dépassé par le milieu brestois. Nicolas De Préville oublie Hatem Ben Arfa tout seul... Pourtant, ce sont les Girondins qui ouvrent le score par Hwang  à la 56’. Il prend de vitesse Herelle pour tromper le gardien adverse contre le court du jeu. Hwang cède sa place à Briand dans la foulée. Série remplace Basic encore trop absent dans ce match. Dès son premier ballon, Seri joue vers l’avant. De plus, le but a galvanisé l’équipe bordelaise. Les premiers ballons de Seri orienté vers l’avant et dans les pieds de Ben Arfa. Défensivement, le joueur de Fulham coupe les trajectoires. Il a faim de ballon, ça se voit.

Trop de manques

Pourtant, à la 80’, Mounier marque de la tête en devançant Costil dans les aires, heureusement, l'attaquant breton fait une faute sur Costil et le but est refusé. Ce n’est que partie remise, car une minute plus tard, Costil repousse un tir de Honorat dans les pieds de Mounier (81’). Ce dernier marque.  Cette fois-ci, l’égalisation est validée (1-1). D’ailleurs, ce n'est pas immérité pour Brest. Bordeaux prend l’eau est coule à la 84’ sur un but de Faivre (2-1). Les Girondins sont transpercés dans l’axe. Adli n’avance plus, Seri est en retard. Ça va trop vite et trop fort pour Bordeaux. Il n’y aura pas de miracle, et Hatem Ben Arfa en dedans dans ce match ne sera pas décisif. Bordeaux se dirige vers une troisième défaite consécutive. Le score est logique compte tenu de la physionomie du match. Les entrées de Bakwa et Traoré ne changeront rien.

Revoir le Debrief à Chaud de Brest - Bordeaux

Commentaires