Mercato, construction, résultats, Vladimir Petkovic donne ses réponses

04/12 - 19:58 | Il y a 2 mois
En point presse ce samedi avant le match face à l'OL dimanche au Matmut, Vladimir Petkovic s'est livré.

"Construire prend du temps et même des années"

Vladimir Petkovic : "Je vais toujours bien. Évidemment j'étais mécontent après le match. Je dois monter l'exemple, rester calme et positif. Si on arrive à faire deux victoires de suite, on peut remonter dans le classement. Il faut monter ce visage. Des erreurs on en fait dans la vie.

Mais, je savais que j'allais vers l'inconnu mais je suis prêt à me battre pour sortir de cette période difficile. Je savais que nous étions en construction. Cela prend du temps et même des années. Au présent on a besoin de points et il faut aller vers l'avant. J'en demandais peut-être trop au début. Donc je fais un pas en arrière.

J'ai un peut-être trop gentil parfois. Je suis exigeant avec moi-même, je vais avoir la même exigence avec les autres."

"Les gens négatifs ne sont pas les bienvenus"

Je m'attends à un changement de l'équipe à part tir de demain car nous avons eu des électrochocs cette semaine. C'est valable pour tout le monde, le staff, les joueurs et l'entourage. Les gens négatifs ne sont pas les bienvenus. Il faut beaucoup d'entraide en ce moment.

"Je suis le premier responsable"

"La pression c'est bien car sinon on joue un foot de quartier. Trop parler en ce moment ce n'est pas bien. Il faut montrer sur le terrain.

L'espoir ne suffit pas, il faut travailler et donner le meilleur de soi-même. Pour cela, il faut être compacte, solidaires et éviter les erreurs individuelles. Je suis le premier responsable, et c'est à moi d'aider à corriger les erreurs des joueurs.

Tous les joueurs doivent défendre et être prêts à se sacrifier en donnant le maximum. Évidemment c'est un point de départ."

Des renforts au mercato ?

"Le mercato est en janvier. Évidemment je me concentre que sur le prochain match car janvier c'est très loin. On discute toujours des possibilités, mais on n'en est pas encore là. Je suis en contact avec Admar, le président et Florian (NDLR Florian Feschi, responsable communication). Je les vois plus souvent que ma femme."

En danger face à Lyon ?

"Peter Bosz est un très bon entraineur. Je ne pense pas jouer mon avenir sur ce match."

La vidéo de la conférence de presse :

 


Thomas Mcho : "À l'OL on se croit trop beau"


 
COMMENTAIRES